L’équipe de la crèche Li Parpaiou a réfléchi son fonctionnement quotidien en fonction du rythme physiologique des enfants, des valeurs éducatives qu’elle souhaite apporter aux enfants et de l’agencement de l’espace.

Concernant l’espace, la crèche s’ouvre en premier lieu sur le bureau de la directrice, premier espace d’accueil pour les pré-inscriptions. Se suivent ensuite trois espaces de vie pour un groupe de bébés et deux groupes de moyens-grands. L’équipe a choisi d’organiser les trois espaces (appelés « Lucioles, Libellules, Papillons ») de cette façon pour permettre aux tout-petits de grandir dans un espace très sécurisé et sécurisant dans lequel les plus jeunes, ne marchant pas encore, peuvent faire leurs expériences sans crainte. Dans les deux groupes de moyens-grands, les enfants d’âges différents interagissent entre eux : Les jeunes marcheurs observent et tentent d’imiter les enfants plus âgés, qui eux, se sentent responsabilisés face aux plus petits. Chaque espace de vie disposent d’une grande salle avec baie vitrée, d’un ou de deux dortoirs et d’une salle de bain. L’espace des bébés comprend également une biberonnerie. N’oublions pas de citer l’ouverture sur la terrasse et le jardin pour chaque groupe d’enfants ! Pour finir, la crèche est équipée d’une grande cuisine dans laquelle la cuisinière concocte chaque jour des repas et des goûters équilibrés.

Bref, la crèche Li Parpaiou propose aux parents, aux enfants et aux professionnels un espace agréable et accueillant. Néanmoins, l’espace à lui seul ne garantit pas la qualité de l’accueil. Aussi, chaque jour, l’équipe a pour objectif de veiller au bien-être des enfants et de leurs parents, et ce, en se rappelant à tout moment la valeur principale décidée ensemble :

Accueillir et accompagner un enfant en collectivité,

une grande histoire de respect

pour apprendre à vivre ensemble

Concrètement, les professionnels doivent se montrer ouverts, souriants et à l’écoute. En affichant cette attitude positive, ils pourront alors respecter les enfants, leurs rythmes, leurs différences, leurs besoins d’affection, de découverte et d’autonomie… et ce, durant les différents temps de la journée en crèche :

7h30-9h

Accueil des familles : les professionnels doivent se être disponibles pour des moments câlins, pour un accueil difficile ou toute autre situation particulière.

Accueillir un parent, c’est aller vers lui, le saluer et prendre tout en douceur le relais

8h15

Retour pour chaque groupe dans sa salle de vie de façon à maintenir toujours un contexte permettant un accueil de qualité (ni trop d’enfants, ni plusieurs accueils simultanés)

9h-10h30

Activités organisées pour les enfants en fonction des thèmes, des envies des enfants, de l’ambiance du groupe, de la météo… c’est le matin que nous observons, en collectivité, une plus grande attention et concentration des enfants, c’est pourquoi les activités plus complexes sont proposées à ce moment là.

10h30-11h

Changes pour les uns, activités libres ou temps de retour aux calmes pour les autres

11h-12h

Repas durant lesquels les professionnels restent assis le plus souvent possible afin de montrer l’exemple aux enfants, les plats sont posés sur la table et les plus autonomes se servent eux-mêmes. Les professionnels proposent aux enfants de goûter, néanmoins, ils ne forcent jamais un enfant.

12h-14h30

Sieste, repos

14h30-15h

Changes pour les uns, activités libres ou temps de retour aux calmes pour les autres

15h-16h

Sorties au jardin, jeux libres encadrés, activités semi-dirigées. Les activités de l’après-midi sont plus libres compte-tenu de la capacité de concentration des jeunes enfants, moins longue qu’en début de journée.

16h

Goûter : (voir « repas »)

16h30-18h30

Accueil des familles, jeu libre encadré : Les professionnels sont disponibles pour un moment câlin si l’enfant en ressent le besoin et s’avancent vers les parents lorsque ceux-ci viennent chercher leur enfant. Les professionnels transmettent les informations concernant les repas et la sieste, les activités du jour, les « petits bobos » et tous les événements importants, positifs ou négatifs, qui doivent être signalés. Cette transmission, qui est aussi le relais pour l’enfant entre la vie de la crèche et la vie familiale, doit toujours être amenée de façon positive et avec tact.

Par ailleurs, en plus de l’accueil au quotidien, l’équipe de la crèche s’applique particulièrement lors des accueils des nouvelles familles (période d’adaptation), lors de l’accueil d’un enfant qui change de groupe et également lors de l’accompagnement des enfants durant leur(s) journée(s) d’adaptation à l’école maternelle de Plan d’Orgon.

La période d’adaptation ou de familiarisation des nouveaux enfants est préparée par l’équipe en amont (planning sur deux semaines environ, photo, crochet, feuille d’adaptation) afin que la famille se sente correctement accueillie dès le départ. Les professionnels créent avec les parents et l’enfant une relation de confiance en se montrant ouvert d’esprit et en s’adaptant aux spécificités de chacun.

Concernant l’adaptation interne, l’enfant arrive progressivement dans son nouveau groupe (durant quelques jours, deux semaines maximum). De quelques heures à une journée complète, l’équipe s’adapte aux besoins de l’enfant d’avancer vers son futur groupe et elle observe également son besoin de retourner parfois durant un petit moment dans son groupe actuel. L’équipe prévoit également quinze minutes pour présenter au parent le nouveau lieu de vie, son fonctionnement, mais également pour faire connaissance et mettre à jour la fiche d’adaptation.

Enfin, chaque année, la crèche organise en mai-juin une adaptation avec l’école de Plan d’Orgon afin que les enfants qui y seront scolarisés en septembre aient l’occasion de vivre une matinée à l’école, accompagnés par les professionnels de la crèche.

Ainsi, la crèche Li Parpaiou met en avant l’importance de savoir s’adapter à chaque famille, à chaque situation, à chaque enfant tout en respectant les rythmes de la collectivité. Savoir être positif dans son attitude est pour la crèche une compétence-clé dont il faut se servir sans modération avec les familles, les enfants et en équipe.